Le congé maternité : le salaire ? les démarches ? la durée ?

Le congé maternité est délivré pour que les femmes enceintes puissent se reposer avant et après leur grossesse. Mais toutes les futures mamans se demandent quelles démarches administratives faut-il suivre ? Est-ce qu’elles continuent de percevoir leur salaire ? Quelle est la durée de ce congé ?

LE POINT DROIT

Rassurez-vous, que vous soyez en CDI, en CDD ancienne ou nouvelle dans votre entreprise en tant que futures mamans vous avez le droit au congé maternité !

Dans un premier temps, avant de prendre son congé maternité il faut prévenir son employeur par un courrier à lui remettre en main propre contre signature, ou à lui  adressé en lettre recommandée dans laquelle vous joignez :

  •  Votre certificat médical attestant de  votre grossesse.
  •  la Lettre du médecin qui indique la durée de votre congé maternité (date de début et date de fin) en précisant la date prévue de l’accouchement.

Il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire d’ indiquer lors d’un entretien d’embauche ou d’une recherche d’emploi que vous êtes enceinte, mais cela est fortement recommandé si vous voulez avoir de bonnes relations avec votre employeur, c’est un sujet de confiance. Par contre vous devez informer votre employeur de votre grossesse dès que vous connaissez les dates de votre congé maternité pour que celui soit pris en compte à la fois administrativement et sur le plan de l’organisation de l’entreprise pour palier à votre absence.

COMBIEN DE TEMPS AVEZ-VOUS LE DROIT AU CONGE MATERNITE ?

Le congé maternité se décompose en deux phases : le congé prénatal (celui avant l’accouchement) et le congé post-natal après accouchement. Sa durée varie selon deux critères :

  •  Le nombre d’enfants que vous attendez
  •  Le nombre d’enfants que vous avez déjà eu

Le tableau ci dessous, disponible sur le site  Ameli.fr  décrit les différents cas de figure et indique la durée de chaque congé!

Avancer son congé prénatal est-il possible ? Oui, vous pouvez demander à votre employeur de débuter votre congé prénatal  2 semaines avant la date prévue :

  • Si vous attendez un enfant et que vous avez déjà au moins 2 enfant à charge.
  • Si vous avez déjà mis au monde deux enfants nés viables

Mais la durée de votre congé postnatal sera réduite d’autant.

Et si vous attendez des jumeaux, vous pouvez demander à avancer votre congé prénatal de 4 semaines.

A t-on le droit de reporter une partie du congé prénatal sur le congé post-natal ? Avec prescription de votre médecin, vous avez le droit de demander à reporter une partie de votre congé prénatal (uniquement les 3 premières semaines) sur votre congé post-natal.

Ce report peut s’effectuer :

  • Soit en une seule fois pour une durée maximale de 3 semaines
  • Soit sous la forme d’un report d’une durée fixé par votre médecin et renouvelable (une ou plusieurs fois) dans la limite de 3 semaine

En cas d’accouchement prématuré, comment ça se passe ? Si votre enfant né prématurément (moins de 6 semaines avant la date prévue), la durée totale de votre congé maternité n’est pas réduite.

Si votre accouchement prend du retard …? Pas de panique ! La durée du congé postnatal reste identique à la durée initialement prévue à compter de votre accouchement.

Et si vous décidez d’allaiter ? Il n’y à pas encore de congé spécifique à l’allaitement. Vous ne pourrez pas prolonger votre congé maternité pour ce motif. Par contre vous pouvez demander un congé parental d’éducation à temps complet ou partiel à votre employeur. Dans ce cas vous devez l’en informer au minimum deux mois avant le début du congé parental.
Attention le congé parental à temps plein correspond à une suspension du contrat de travail, vous n’êtes donc pas rémunéré par votre employeur, cependant la CAF , sous certaines conditions peut vous verser une allocation.

LE SALAIRE PENDANT LE CONGE MATERNITE ?

Vous vous inquiétez pour votre salaire ? Combien vous allez toucher pendant votre congé maternité ? Nous vous expliquons les petites conditions à respecter pour le congé maternité !

La règle générale si votre entreprise n’ a pas de régime ou de convention pour  prendre  en charge votre salaire pendant votre congé :

Les indemnités que les futures mamans perçoivent pendant leur congé maternité sont des indemnités journalières. Elles sont versées tous les 14 jours par la sécurité sociale. Cette indemnité évolue selon le salaire que vous aviez avant de partir en congé. Il dépend aussi du nombre d’heures que vous avez effectué. Il faut avoir cumulé un total de 150 heures minimum au cours des 3 mois précédant votre accouchement. Vous devez avoir travaillé au moins 600 heures au cours de l’année qui précède votre début de grossesse.

Après avoir pris toutes vos dispositions, nous vous souhaitons un agréable congé maternité!

Ne soyez pas timide, Partagez !