Des femmes enceintes payées pour arrêter de fumer

Une nouvelle étude a commencé le 7 avril dans plusieurs hôpitaux en France pour aider les femmes enceintes à arrêter de fumer en leur offrant de l’argent en bon d’achat. A Lyon, l’hôpital Saint Luc Saint Joseph participe à cette étude.

En sachant qu’environ 18% des femmes enceintes continuent de fumer au dernier mois de leur grossesse selon l’Inpes (Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé), cette étude, avec le soutien de l’Institut National de Cancer, va peut-être permettre aux futures mamans de réduire leur consommation ou d’arrêter définitivement la cigarette. Une étude écossaise a montré que 22,5% des femmes ayant reçus un bon d’achat durant leur sevrage ont réussi à atteindre leur objectif contre seulement 8% avec une aide classique.

Car le tabagisme est déjà dangereux pour la future maman mais pendant la grossesse, il est surtout nocif pour le fœtus. En effet, cela peut amener une fausse couche, un retard de croissance in utero avec un poids plus faible que la moyenne à la naissance, une augmentation du syndrome de mort subite du nourrisson etc…

Même après la naissance, l’enfant peut développer des problèmes respiratoires comme de l’asthme et vous ne pourrez pas allaiter car la nicotine passe dans le lait maternel.

Cette étude va donc durer 36 mois. Au total, 400 volontaires ont été sélectionnés. Elles doivent être majeures et enceintes de moins de 4 mois et fumer au minimum 5 cigarettes ou 3 roulés par jour. Les personnes qui fument la cigarette électronique ne seront pas sélectionnés. Les résultats de l’expérience seront publiés dans deux ans.

Le groupe sera divisé en deux. L’un recevra un bon d’achat de 20€ valable dans des magasins de puériculture ou des supermarchés à chaque visite si elles arrivent à décrocher et pourront obtenir jusqu’à 300€. L’autre groupe sera le groupe témoin. L’abstinence sera vérifiée par un test urinaire. Les patientes seront aussi recontacté 6 mois après leur accouchement pour voir si elles n’ont pas repris leur consommation.

Voici une manière de motiver les futures mamans à arrêter de fumer durant leur grossesse pour le bien-être de leur bébé mais aussi le leur.

Ne soyez pas timide, Partagez !