Comment apprendre la propreté à son enfant ?

A quel moment peut il se passer de couches ? Mon enfant est-il assez âgé ? Y a t’il une méthode particulière à suivre ? L’apprentissage de la propreté soulève souvent beaucoup de questions et d’inquiétude chez les jeunes parents. En effet, cela ne se fait pas en un jour et demande du temps. Voici quelques conseils afin d’apprendre à votre enfant à être propre.

 

 

A quel âge commencer cet apprentissage ?

Tout d’abord, sachez qu’il n’y a pas d’âge précis pour débuter. Cela est d’ailleurs très culturel et dépend des pays. En France, les parents débutent généralement lorsque l’enfant a 2 ans mais cela peut se faire dès 18 mois. Aux Etats-Unis, beaucoup d’enfants portent encore des couches à 3 ans. La seule règle à retenir est de respecter le rythme de votre bébé. S’il n’est pas prêt aussi bien physiquement que psychologiquement, cela ne sert à rien d’insister, vous courrez à l’échec. Votre enfant doit avoir conscience de ce qu’il se passe dans son corps. Si par exemple, il manifeste de la gêne lorsque sa couche est mouillée, c’est le bon moment pour débuter.

Combien de temps dure l’apprentissage de la propreté ?

Cela est très variable d’un enfant à l’autre. Plusieurs mois peuvent s’écouler avant qu’il soit parfaitement propre le jour et la nuit mais certains enfants le sont très rapidement dès lors qu’ils comprennent le fonctionnement du pot. Toutefois, la propreté de nuit prend plus de temps donc pas d’inquiétude.

Existe-il une méthode meilleure que les autres ?

Il existe autant de techniques d’apprentissage que d’enfants. Évitez les périodes susceptibles de générer du stress à l’enfant (déménagement, bouleversement dans la famille). L’été est un bon moment pour s’y atteler car vous pouvez laisser votre bambin gambader sans couches en extérieur. Dès qu’il manifeste l’envie de faire ses besoins, proposez lui d’aller sur le pot. Vous pouvez également établir une routine en lui proposant le pot à des heures régulières. L’important est qu’il se familiarise avec cet objet.

Lorsque votre enfant commence à l’utiliser plus souvent, vous pouvez stopper les couches et passer à des sous vêtements classiques. Il se sentira valorisé de porter des vêtements “de grand” et sera plus motivé à rester au sec la journée. Mettez lui des vêtements faciles à mettre et à enlever pour qu’il soit plus autonome. N’hésitez pas à lui rappeler régulièrement d’aller sur le pot car les petits n’y pensent pas forcément surtout lorsqu’ils sont occupés à jouer. Votre rôle de soutien et d’encadrement est essentiel pour la réussite de cet apprentissage.

Encouragez votre enfant lors de ses réussites, valorisez le et surtout ne le grondez pas lors de petits accidents. Cela fait partie de l’apprentissage alors ne le culpabilisez pas. S’il arrive bien à utiliser le pot, cela ne pourra qu’aller en s’améliorant avec le temps.

Petit à petit, votre enfant sera propre plus longtemps et vous pourrez envisager des sorties à l’extérieur de la maison sans couches. Prévoyez des sorties courtes dans un premier temps et pensez à toujours avoir avec vous des vêtements de rechange et des lingettes au cas où.

Pensez également à lui enseigner les règles d’hygiène comme de se laver les mains après chaque passage aux toilettes. Ainsi, il prendre de bonnes habitudes pour plus tard.

Et si ça ne marche pas ?

Si malgré tous vos efforts et encouragements, cela ne marche pas, c’est peut-être qu’il est encore trop tôt pour votre petit bout. Réessayez donc quelques mois plus tard. Il ne faut jamais forcer un enfant à devenir propre, respectez son rythme, ayez confiance en lui et tout devrait bien se passer.

Toutefois, si à 4 ans votre petit n’y arrive toujours pas, consultez un médecin afin de déterminer les raisons de ces  difficultés.

Ne soyez pas timide, Partagez !