Qu’est ce qu’une maison de naissance ?

Une maison de naissance est une structure autonome gérée par des sages femmes. Elle propose un suivi complet de la grossesse et répond au besoin des mamans qui désirent un accouchement moins médicalisé. Si vous souhaitez en découvrir plus sur les maisons de naissance, lisez ce qui suit.

 

La législation en vigueur

Vous n’avez jamais entendu parler de “maison de naissance” ? Rien de surprenant à cela, ce concept est assez récent en France notamment au regard de la législation en vigueur. Ce type de structure a été autorisé par la loi du 6 décembre 2013 relative à l’expérimentation des maisons de naissance. Il n’en existe à ce jour que 9 sur le territoire français qui sont autorisées à fonctionner pendant 5 ans avant d’être soumises à un contrôle de l’Etat afin d’évaluer leur intérêt médical et la possible reconduction du dispositif. Bien que peu connues des français, ces établissements sont plus répandus chez nos confrères européens notamment en Grande Bretagne, en Allemagne ou en Suisse.

Accoucher dans une maison de naissance

La maison de naissance se situe à mi chemin entre accoucher à la maison et à l’hôpital. Elle répond aux attentes des mamans qui souhaitent un accouchement physiologique, moins médicalisé et où elles ont leur mot à dire sur le déroulement. Cela constitue une alternative plus sûre par rapport à l’accouchement à domicile. Et en ce qui concerne la sécurité, la loi fixe un cahier des charges très précis à respecter.

La maison de naissance est gérée exclusivement par des sages femmes qui sont habilitées à suivre la grossesse, dépister les pathologies éventuelles, prescrire des examens et assister la femme enceinte lors de l’accouchement. Les futures parents bénéficient ainsi d’un suivi médical adapté et d’un accompagnement affectif et psychologique. Lors de l’accouchement, la future maman a le choix de la position dans laquelle elle souhaite accoucher, elle n’a pas de traitement médicamenteux pour accélérer le travail et son rythme est respecté.

Chaque maison de naissance est associée à une maternité partenaire. Au cas où des complications surviendraient pendant le travail, la future maman peut ainsi être évacuée rapidement et prise en charge par un corps médical plus important (gynécologue, médecin, anesthésiste…) à même de garantir sa sécurité et celle de son bébé. La maison de naissance est attenante à la maternité, en une minute on passe de l’un à l’autre.

Qui peut accoucher en maison de naissance ?

Dû fait de la faible médicalisation, accoucher en maison de naissance requière des conditions. Toutes les femmes ne peuvent y accéder. Pour cela, il faut que la grossesse se déroule bien, sans risque particulier, à savoir :

  • la maman est en bonne santé (pas d’hypertension, de diabète, de maladie chronique)
  • elle n’a pas eu de césarienne par le passé
  • elle n’attend pas des jumeaux
  • il n’y a pas de risque d’accouchement prématuré ou d’accouchement par le siège

Ces critères sont fixés par la HAS, la Haute Autorité de Santé et caractérisent une grossesse dite “à bas risque”. Si votre grossesse est à risque, vous ne pourrez malheureusement pas bénéficier d’un suivi en maison de naissance.

Les maison de naissance en France

Voici la liste des 9 maisons de naissance autorisées par le gouvernement :

Ne soyez pas timide, Partagez !